C’est l’abeille qui butine …

26 Oct 2009

Une poésie libertine de Patricia Giorgi dite Gebnout

C’est l’abeille qui butine…
Epicure est son ami…

C’est l’abeille qui butine
Elégante brigantine
Gourmande lutine
Qui s’affole, farandole
Autour des pétales affables.

L’essaim se dessine
Près de l’abbaye entr’ouverte
Les seins de l’abbesse courbée
Pointent comme des cimes auréolées
L’abbé bête avoue l’aimer.

C’est l’abeille qui butine
Elégante brigantine
Qui s’affole, farandole
Epicure est son ami.

Destin fragile, la reine est piquée.
Bourdon bourru
Plante son aiguillon verni
Venin qui coule
Au creux des colonies.
Epicure est son ami.

C’est l’abeille qui butine
Gourmande lutine
Qui s’affole, farandole.

Mais bourdon bourru s’enfuit
Au mi-bémol du rossignol.
Serein et stérile
Il se lèche les babines.

L’abeille, blessée
Balance ses ailes,
Bariolée, barbouillée,
Trop de miel à lécher.

Et l’alléchante poitrine
Gonflée de sa piqûre
Fait couler
Du téton tétanisé,
Le lait.

Et l’abbé apprivoisé
Baille sous sa gorge déployée
Heureux d’un si charmant
Goûter d’été.

Patricia Giorgi dite Gebnout

Elle vous attend pour un joli spectacle : « Les Tam Tam de mon coeur », un concert de ses poésies, au Beaulounge, en sous-sol, 35 rue de Poitou, 75003 Paris, le mercredi 11 novembre entre 20h et 22h (Buffet en +)
RSVP au 06 68 68 88 26

Photo crédit : Fotovision

Share

Nathalie Giraud Sexotherapeute
Nathalie Giraud Sexotherapeute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *