Une convalescence après le Covid19 en montagne russe

Une convalescence après le Covid19 en montagne russe
30 Avr 2020

Cela fait plus de 45 jours que j’ai été infectée par le Covid19, sur-infectée par une sinusite aigüe, d’où des maux de tête encore plus violents qu’avant. Mon mari a aussi été atteint, moins gravement heureusement et sa maman également. Ma belle-mère n’a pas eu notre chance, elle nous a quittés le 21 mars… Détresse respiratoire, pas de respirateurs disponibles.

Le processus de deuil est lui aussi revu différemment dans ces temps troubles.

Alors à vous tous et toutes qui prenez des nouvelles, amis proches, très proches, lointains ou virtuels, à toute ma / notre famille, je vous remercie de vos messages, de votre soutien, de votre sollicitude. Merci merci merci pour vos coeurs, sourires, mains jointes, témoignages, histoires drôles, soins à distance … L’humour et l’amour sont des médicaments infiniment puissants !

Quand le #COVID19 s’inscrit dans mon corps

Vous me dites aller sur mon mur Facebook, mon profil Instagram ou Twitter pour lire mes news. IL N’Y EN A PAS.

agueusie perte de gout covid19Ceci est mon 1er post depuis le début de la maladie. J’ai fait un silence radio public. Trop épuisée, l’envie de me replier. Le peu de courage que j’ai eu,  je l’ai recentré sur moi et mes proches, à encourager mon système immunitaire à reprendre des forces après avoir combattu le virus, avec de l’agueusie (totale perte de goût), de l’anosmie (total perte de l’odorat pas encore récupéré), des courbatures, de l’immense fatigue avec une tension dans les chaussettes, des tremblements de froid, des essoufflements à l’effort et ces céphalées handicapantes, tellement violentes que cela a nécessité un scanner cérébral afin de vérifier qu’il n’y avait rien d’autres…  Mais épargnée des symptômes de fièvre, toux ou atteintes aux poumons  ! Gratitude…

Covid19 : convalescence

Alors aujourd’hui, je ne suis plus infectée d’après les docteurs. Mais en convalescence et ce sont de vraies montagnes russes sans les sensations fortes 🙁

énergie d un bulot pour le covid19Un jour avec et l’autre sans. Un jour convaincue d’être sortie d’affaires, l’autre sans forces, l’énergie d’un bulot, terrassée par d’effroyables maux de tête (enfin ça va mieux maintenant, la codéine ça aide aussi !) , les neurones en vrac, les yeux dans le flou, incapable de lire, d’écrire et de penser. Juste bonne à dormir.
Une bouillotte sur la tête, je laisse ce virus ou ses effets secondaires faire leur lit dans ma tête en attendant que la vague passe, car elle passe et c’est ce qui est bon bon bon. Alors je revis et je revis de mieux en mieux !
Mais difficile de me concentrer suffisamment pour écrire sur mon livre, de lire un livre ou d’être active pour être avec vous, sur les réseaux, comme j’aimerai l’être.
Les conséquences sur mon cerveau du Covid19 sont là. Et bon sang, que c’est douloureux parfois.

Covid19 : une plongée dans un virus rusé, un appel vers des ressources intérieures

Oui c’est une expérience comme je n’en ai jamais eu auparavant. Bien au-delà d’une simple grippette d’un virus sans conséquence, comme me l’avait dit mon médecin à Paris avant de connaître tous les symptômes, cette plongée dans la maladie et ces montagnes russes m’amènent à poser un regard différent sur le monde, mon mode de fonctionnement, les gens qui m’entourent.

meditation aide au covid19« Mental concentré sur la force de Vie » comme dirait K.  de l’Ecole Centrale d’Hypnose de Paris où j’interviens (formation sexualité et hypnose, un petit coup de pub !), repos, méditation, self hypnose, retour sur moi, mon couple, mes priorités, sur le moment présent, collaboration  de ma part sage et de ma part guerrière, silence bienvenu, joie de la vie qui coule en moi, gratitude  … Décisions et choix, recentrage

Merci aussi à mes clients et patients que j’ai prévenu, qui continuent leur consultation à distance en acceptant un report si je ne suis pas bien. Un agenda que j’ai revu, très allégé pour me donner disponibilités et repos nécessaires à ma totale guérison.

Et merci encore aux différents docteurs qui m’ont suivi et me suivent à ce jour.

Alors, je vous dis à plus tard et peut-être à demain. Et surtout : prenez soin de vous, restez couverts 🙂 et restez à la maison 🙏

#covid19 #MerciAuxSoignants #restezchezvous #restezcouvert

 

 

Share

Nathalie Giraud Sexotherapeute
Nathalie Giraud Sexotherapeute

commentaires

  1. Jérôme MARCHAND affirme: mai 6, 2020 at 4:41

    Bon rétablissement Nathalie.
    La guérison est lente, alors prends ton temps pour te recentrer sur ce que tu aimes, et sur ceux que tu aimes.
    Sans doute un moment rare pour se poser les bonnes questions sur ce qui est essentiel.
    J’espère du fond du coeur que tu vas vite retrouver l’odorat et le gout. Ne serait ce que pour sentir les parfums des fleurs de ton beau jardin.
    Bien à toi
    Jérôme

    • Nathalie Giraud Sexotherapeute Nathalie Giraud Sexotherapeute affirme: mai 9, 2020 at 7:36

      Merci Jérôme pour ton message qui me touche. Des bises virtuelles en attendant de se voir pour goûter à nouveau ta fabuleuse mousse au chocolat avec une pointe de piment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *