Femme fontaine : Douleur après l’orgasme

Femme fontaine : Douleur après l’orgasme
03 Oct 2015

L’orgasme féminin se caractérise par une série de contractions et de spasmes.
Présenté sous cet angle, SI vous êtes en bonne santé et que vous avez des douleurs après l’orgasme par pénétration ou pas, il est fort probable que les contractures affectent des endroits plus sensibles de votre corps, tel le ventre, le col de l’utérus…

Dans ce problème / réponse, il est question d’orgasme, de femme fontaine et de douleurs à la pénétration.

LA QUESTION de Vanxx

Salut,
Je sors avec un garçon depuis 8 mois, on ne se voit pas très souvent donc on ne fait l’amour qu’occasionnelement. le mois dernier quand on a fait l’amour je me suis rendu compte qu le matelas était mouillé. j’ai d’abord penser que c’etait mon copain mais ce n’etait pas du sperme, çà ressemblait plus à de l’urine mais çà n’en avait pas l’odeur. Alors on a pensé que j’avais trop mouillé, mais j’ai senti ce liquide couler en une fois avec une sensation de plénitude.
Le lendemain quand on a refait l’amour j’ai ressenti une forte envie d’uriner plusieurs fois et à chaque fois je m’arretais.
la meme nuit j’ai tellement aimé que je crois bien avoir eu un orgasme vaginal et le matelas s’est encore mouillé; c’est mon copain qui a senti le liquide couler sur sa verge cette fois et ensuite j’ai commencé à avoir mal lorsque mon copain me pénètrait.
Il m’a dit que ce n’était pas la première fois et que chaque fois que ce liquide coule j’ai mal pendant la pénétration. çà me gene beaucoup meme si il dit que çà ne le dérange pas. C’est un amant formidable, il peut me faire l’amour pendant 1h30 non stop, ce qui me dérange c’est que j’ai souvent mal avant que lui n’éjacule et c’est impossible pour moi de continuer après çà.
Lui il dit que du momment que j’ai du paisir çà lui va; mais moi çà me frustre et il ne le comprend pas.
Est-il possible que je sois une femme fontaine sans meme le savoir? et pourquoi j’ai si mal après? avez vous des solutions à me proposer?
Vanxxx

MA REPONSE à Vanxxx

Bonjour Vanxxx1

1. Le phénomène que vous décrivez s’apparente en effet à la femme fontaine, celui de l’éjaculation féminine ou lubrification intense au moment de l’orgasme.

2. Juste après l’orgasme, il peut y avoir une douleur à la pénétration. Certaines femmes sont tellement sensibles qu’elles ne supportent plus non d’être touchées. Comme vous avez mal, il est préférable d’attendre un moment pendant lequel votre compagnon peut vous caresser sur tout le corps en évitant les zones génitales ou bien c’est vous qui vous occupez de lui, avec vos mains, votre bouche.

3. PRENEZ VOTRE TEMPS. Vous dîtes que votre partenaire est très heureux de votre plénitude, magnifique cadeau que vous venez de vous faire à tous les 2… Il ne semble pas être dans une attente particulière.
Cependant j’entends votre frustration mêlée peut-être d’un peu de culpabilité aussi – moi j’ai du plaisir et lui non – mais écoutez votre amant, « lui ça lui va comme c’est ». Il est là pour votre plaisir.
Si « faire l’amour pendant 1h30 non stop » veut dire beaucoup de pénétration donc beaucoup de frottement de muqueuse, votre vagin est encore contracté, le col de l’utérus sensible, avec peut-être les muqueuses irritées. Il se peut que même avec du lubrifiant, vous ayez encore mal. Alors STOP le temps de vous câliner autrement, de vous décontracter, à reprendre votre souffle en quelque sorte en respirant profondément.
De plus vous indiquez que vous ne vous voyez pas très souvent, donc votre vagin a besoin de se « réhabituer » à faire l’amour de façon intensive.

Vous êtes dans le creux de la vague en quelque sorte. Elle est montée très haut, vous a soulevé et puis elle est retombée…

Il me semble qu’une discussion franche et ouverte sur comment lui comme vous prenez du plaisir pourrait vous aider à désensibiliser le sujet!

Et surtout, SENTEZ ce qui vous fait du bien dans votre corps et mettez de côté ces petites voix intérieures critiques qui vous gênent

Au plaisir

Share

Nathalie Giraud Sexotherapeute
Nathalie Giraud Sexotherapeute

commentaires

  1. J’ai constaté que les éjaculations féminines (femme fontaines) lavaient complètement la vulve de toute cyprine. Que leurs muqueuses perdaient leur "glissances" si onctueuse. Effectivement les pénétrations peuvent être moins faciles et donc douloureuses. Pour notre part on corrige cela par du gel intime. De plus "l’humidité" ambiante mélangée au gel rend caresses et pénétration des plus délicieuses encore.

  2. Bonsoir Badois,
    C’est exact ! Le gel intime est en effet des plus appropriés, à base d’eau comme le Bioglide ou le Mix Gliss ou à base de silicone qui change alors la perception et le mouvement des caresses et de la pénétration…
    Tous ces gels / huiles sont hypoallergéniques et sont en vente sur http://www.pimentrose.biz
    Belle soirée et bon WE

  3. C’est d’une poésie!! une coach poète de surcroît c’est le rêve, et tout ce la existe chez pigment rose.

  4. « Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale. »
    Par un "moraliste", poète, journaliste français du 18ème siècle : Chamfort

  5. Eve Lilith affirme: février 11, 2016 at 7:51

    En accord avec Badois ici, il est vrai que les muqueuses s’assèchent suite à un éjaculat féminin. J’ajouterai, car c’est mon cas, donc peut être pour d’autres femmes fontaine, que cet éjaculat peut aussi être très salé, donc du coup ça « brule ». Je le ressens aussi lorsque je viens de me raser, de même pour mon partenaire.

    • Nathalie Giraud Sexotherapeute Nathalie Giraud Sexotherapeute affirme: mars 14, 2016 at 1:09

      Bonsoir Eve Lilith,
      La cyprine contient entre autre, de l’urée, qui peut être + ou – salée suivant l’alimentation, la phase du cycle menstruel, certains médicaments.
      L’éjaculat féminin survient généralement après une stimulation plus intense que d’ordinaire ce qui peut expliquer cette sensation de « brulure ».
      Pour être tout à fait sûre, je vous conseillerai d’aller vérifier avec votre gynéco ou docteur, car parfois cela peut être le signe d’une infection.
      De plus, la peau étant très fine à cet endroit, se raser crée de micro abrasions qui peuvent être sensibles à cet éjaculat. Pas étonnant que ça puisse piquer…

  6. Lexi Waylien affirme: mars 6, 2018 at 7:45

    Je suis une femme fontaine et je me suis énormément masturbée aujourd’hui. J’ai eu plusieurs orgasmes donc ejaculations, dont quelques uns très puissants (beaucoup de liquide sortait et ils duraient environ 7 secondes). Depuis quelques heures je ressens de petites douleurs au bas ventre qui ressemblent un peu au douleurs de règles. Est-ce parce que j’ai eu trop orgasmes ? Est-ce parce que j’ai produit trop de liquide et que ça a fatiguer mes ovaires? J’espère avoir une réponse pour être sûre que c’est normal parce que ça m’inquiete. Merci beaucoup

    • Nathalie Giraud Sexotherapeute Nathalie Giraud Sexotherapeute affirme: avril 25, 2018 at 9:15

      Bonsoir Lexi, désolée pour la réponse tardive. Vous avez indiqué avoir eu plusieurs orgasmes répétés avec éjaculation. Ce qui est certain c’est que ce sont vos reins qui ont beaucoup été utilisés – dans le cas de fortes éjaculations – (pour produire une sorte d’urine très filtrée) plutôt que vos ovaires. Eux n’ont rien à voir avec l’émanation de liquide.
      Avez-vous eu de nouvelles douleurs associées à ce type d’orgasmes ? A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *