Ouhla ! No sex tonight à Jakarta !
On s'en doutait un peu pour peu que l'on suive d'un œil même distrait le fil des actus mondiales, mais il règne un sale temps pour la bagatelle en Indonésie.
Et ça se confirme si j'en crois la dépêche de l’AFP envoyée par une amie, signalant que : « le rédacteur en chef de la version indonésienne du magazine Playboy, inculpé d'outrage public à la pudeur, a comparu jeudi devant un tribunal de Jakarta qui pourrait le condamner à une peine de prison ferme. »
Le malheureux qui avait déjà expurgé de ses pages toute image de femme un tant soit peu dévêtue, s’était réfugié à Bali, havre des lunes de miel et des patrons de presse menacés, pour faire sortir le numéro doux deux de son magazine.
Rebelote, le voilà devant les juges. Il risque 32 mois de prison et vu la nature des geôles locales, je préfère même pas y penser.

PS : mais qu’est-ce que les camionneurs indonésiens peuvent bien suspendre dans leur cabine ? à défaut de paires de fesses, une paire de bas peut-être ? ou un bracelet en plumes en vente chez Piment Rose pour sûr!

En tout cas, sûrement pas le calendrier Aubade que vous pouvez télécharger en cliquant là !