La masturbation féminine c’est bon tout court !

La masturbation féminine c’est bon tout court !
27 Juin 2007

Se masturber pour nous les femmes est naturel, sain, jouissif et bon pour la santé ! Et pourtant la masturbation féminine est un sujet qui fait encore peur … Les hommes connaissent les délices de la masturbation souvent plus tôt que nous, alors pourquoi s’en priver?

La masturbation féminine dans la relation sexuelle

Plus d’une centaine de messages ont déjà été postés sur notre groupe privé Piment Rose sur notre ancien forum et maintenant FB. Nous avons plusieurs dossiers et articles consacrés à ce sujet. C’est une discussion ouverte sans cesse renouvelée.

Si j’en reparle ce soir, c’est pour répondre plus longuement à la question de Nantou2 posée dans un de mes précédents billets.

Bonjour, C’est concernant la masturbation. C’est quelque chose que je n’arrive pas à me séparer. quand je finis de faire l’amour avec mon homme, je suis obligé de me masturber pour ajouter à mon plaisir. Pouvez vous me donner moi des explications sur ce coté ? Je vous remercie

masturbation feminineMasturbation féminine et orgasme

Nous avons, toutes, différentes façons de jouir.
Mais il est clair que pour nous les femmes, une stimulation clitoridienne à la mano, avec un sextoys adapté à nos besoins ou par cunnilingus, sous la bouche fondante et délicieuse de notre partenaire, est très souvent nécessaire pour parvenir à l’orgasme.
En fait, plus de 90% des femmes ont besoin de la masturbation, cette stimulation adéquate pour aller JUSQU’AU BOUT de leur plaisir et plus de 96% d’entre elles ont régulièrement des orgasmes lorsqu’elles se masturbent.

Livre Le Nouveau rapport Hite de Shere HiteLe Nouveau Rapport Hite : source d’information sur la sexualité féminine

« Le Nouveau Rapport Hite » est une mine fantastique de renseignements sur la sexualité féminine. Techniques masturbatoires, fréquences, orgasmes, coït, fantasmes, homosexualité, maturité sexuelle sont passés en revue : un pavé de 900 pages passionnant riche de témoignages sur une enquête internationale menée en 2000. Et à mon avis les résultats et avis obtenus n’ont guère changé depuis.

Il n’y a pas de « normalité » sexuelle, juste une approche à définir en fonction de ses besoins personnels.

Se masturber pour faire circuler son énergie vitale

Il est aussi certain que notre corps développe un capital énergétique considérable lorsque nous faisons l’amour.

Cette énergie circule dans tous le corps et s’échappe après l’orgasme. Mais elle peut rester « prisonnière » en nous et se transforme alors en tension – vous savez ces blocages, ces grosses « boules » au niveau du coeur, de la gorge, du périnée qui restent parfois et que nous n’arrivons pas à faire partir à moins de pleurer, rire, crier, trembler ou jouir ENCORE…
Il est des techniques de type tantriques ou taoïstes qui permettent de faire circuler l’énergie dans ces zones de blocage.

Masturbation féminine : la jouissance comme préliminaire

Hommes comme femmes, nous sommes aussi souvent tributaires d’habitudes sexuelles. Notre corps s’habitue à une certaine façon de lui donner du plaisir : il se trouve ainsi conditionné par la routine, enfermé dans un mode opératoire pré-établi.
Et si demain vous portiez votre attention plus précisément sur ce qui se passe dans votre corps quand vous l’honorez ? Et si vous changiez de main ou utilisiez un sextoy ?

Alors si la masturbation est toujours nécessaire après que votre compagnon ait fini de faire l’amour, pourquoi ne pas commencer par elle et vous caresser jusqu’à l’orgasme ?

Faire jouir votre corps avant de faire l’amour avec votre partenaire est très enivrant, une préparation excitante à son entrée!, tous les sens aiguisés et en éveil. Les orgasmes suivants n’en seront que meilleurs ! En tout cas, ça marche fort bien pour moi…

Moi, j’adore varier les préliminaires, les positions, les caresses, les rythmes, les sensations, les accessoires érotiques, les endroits pour se célébrer et faire l’amour. Seule, j’explore aussi souvent mon corps, observe ses réactions pour ensuite pouvoir mieux guider mon homme complice dans nos délices!
Ca ne m’est pas venu tout seul. Mais j’ai osé à 37 ans et +, j’ai pris mon corps en main ! je me suis autorisée et je me suis exprimée. Je suis devenue vocale, fontaine… et multi-orgasmique!

Masturbation féminine : du Je au Jeu

Osez la masturbation féminine de jane HuntÔ combien il est utile d’avoir une connaissance personnelle pour un plaisir mutuel, un élément clé pour amener la relation du « je aux jeux « …

A condition de pouvoir oser le dire et guider l’autre explicitement. Il/elle a beau vous connaître, il ne lit pas dans vos pensées! Et puis par respect, par pudeur ou par simple ignorance de vos désirs, il ne va peut-être pas oser vous proposer quelque chose de différent.

Essayer différemment, explorer, s’ouvrir à l’imprévu et créer la surprise sont autant de cordes à tendre, sensibles à souhait pour en jouer en solo, à deux ou même à plusieurs 🙂

Le Nouveau Rapport Hite (Poche), 9,90 euros en vente sur Amazon

Osez la masturbation féminine de Jane Hunt en vente sur Piment Rose

Share

Nathalie Giraud Sexotherapeute
Nathalie Giraud Sexotherapeute

commentaires

  1. Une article sympa qui nous fait découvrir un livre sur la sexualité des femmes. A noter pour son prochain achat "lecture" 😉

  2. Merci à toi! De la lecture à la prise en main et mise en pratique, la distance est courte mais le chemin est encore très long pour beaucoup de femmes….

  3. En tant que mec, j’ai beaucoup de mal à me masturber au féminin…

  4. Tt à fait d’accord, avec mon amie, ns ns découvrons chaque fois plus.. laissons aller nos envies, sans tabou, juste pour notre plaisir, et même si la pénétration est importante et douce, il arrive fréquement de finir par les "préliminaires"… elle adore le cunni, ainsi que moi aussi… la sentir venir et vraiment prendre son plaisir est un plaisir pour moi aussi si important..
    tout ça est une histoire de dialogue dans le couple… et il faut varier.. se montrer imaginatif pour faire de sa vie sexuelle quelquechose de très bon et très fort… on peut tout essayer.. dans l’amour et la complicité…

  5. grey anatomie affirme: avril 20, 2009 at 5:07

    comment se faire une bonne masturbation au feminin, car j’essaie souvent mais je ne suis pas sur de prendre du plaisir comme avec un homme, seulement l’homme n"étant pas toujours disponible il faut que je le fasse toute seule, j’en ai besoin, se qui m’inquiete c’est que je prend du plaisir quand je vois l’action, est ce normale ?

  6. Ouuuh, je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que tu cherches exactement : des conseils pour la masturbation, caresses externes, internes, avec un sextoy, le besoin d’être rassurée ?
    En attendant :
    1/ Voir et prendre du plaisir, c’est normal
    2/ Si les doigts de l’homme sont créatifs, les tiens aussi. Avec du gel lub, ça glisse mieux
    3/ Si tu crains la crampe, les stimulateurs clitoridiens sont un excellent remède. Le Laya Spot a une bonne prise en main par exemple
    4/ Si c’est sa bouche et le cunni qui t’emballent, attends que ton homme soit dispo ! Nous n’avons pas encore trouvé un remplacement mécanique qui soit vraiment à la hauteur d’une langue agile. Je plaisante mais qu’à moitié !
    5/ Si ce sont des indications de caresses précises, des travaux à mettre en pratique, alors j’en ferai un autre billet 🙂
    Autrement je te conseille mon livre "Plaisir, manuel pratique de sexe etc..;" et celui du Dr Leleu " La caresse de Vénus ou les rêves secrets du clitoris" ou encore le dernier de la série des Osez "Osez la masturbation féminine"

  7. lutindu69 affirme: août 21, 2009 at 11:29

    moi43ans j’ai toujours besoin de ma branlette au moins 1 fois par semaine pour combler le manque sexuel ne faisant l’amour que 2 fois par semaine c pas assez j’ai un besoin de jouir plus souvent

  8. @lutindu69,

    Super les branlettes hebdomadaires, excellent pour la santé et pour gérer les frustrations du manque de sexe ou du surplus de testostérones !
    Voilà bien un merveilleux moyen de relacher la tension pour se retrouver dans un véritable échange avec votre partenaire, pour "faire l’amour", véritablement, 2 fois par semaine.
    A la main ou accompagné d’un masturbateur, à l’aide de sa salive ou avec l’addition d’un gel lubrifiant, sur Piment Rose, nous avons tout plein de moyens de varier les plaisirs et apprendre à se connaître différemment !
    http://www.pimentrose.biz/sextoy...
    Le moment de la masturbation en solo, c’est aussi un moyen de profiter de l’exploration pour encore plus écouter son corps, ses sensations et se caresser autrement en variant les rythmes …

    Bonne continuation et joyeuse séance d’auto-love !

  9. moi pendant la semaine, je pratique ; mon copain le sait il est aux études et ne le vois que le WE et il comprend, de son co^té aussi il avoue
    c’est donc par manque car le we on ne pratique pas la masturbation; nous avons des rapports normaux

  10. Bonsoir oline,
    Votre commentaire est intéressant. D’après les témoignages que je reçois, il est partagé par de nombreux pratiquants :
    – la masturbation s’apparente à "un manque", car vous ne voyez votre copain que le WE
    – votre partenaire "avoue" la pratiquer de son côté (c’est à dire à la limite honteux et teinté de culpabilité ?)
    – et le WE, vous avez des rapports "normaux" c’est à dire sans masturbation.

    Je pense que le fait de se faire plaisir par soi-même obéit aussi à un désir et pas seulement à un manque, que c’est une pratique saine et libératoire qui nous apprend beaucoup sur notre corps et réactions et que cette pratique fait aussi partie de la panoplie de l’intimité amoureuse du couple.
    nathalie.pimentrose.net/i…
    C’est vrai que si nous avions moins de "normalité", nous aurions peut-être plus de plaisir à faire ce qui est bon, pour nous et notre couple sans se préoccupper de ce que nous percevons être la norme.
    Alors Osez osons 🙂

  11. balaki affirme: juillet 5, 2010 at 8:52

    salut Nathalie,

    je viens seulement de trouver ton site et je trouve ça génial. C’est ce qu’il me fallait et je suis bien contente d’être sur ton site. C’est après avoir lu tous les commentaires sur la masturbation que j’ai oser me masturber pour la premiere pendant ce we. Surtout après m’etre déculpabilisé. Maintenant j’ai envie de connaître mon corps. Et j’espère un jour avoir le fameux orgasme comme tout le monde.
    Merci d’etre là pour des femmes comme nous. Tu m’as "décoincée" avant j’étais incapable de me masturber ni me toucher.

  12. Balaki affirme: juillet 5, 2010 at 11:15

    salu nathalie,

    je suis bien contente d’être tombée sur ton site. C’est exactement ce que je cherchais. C’est après avoir lu tous les commentaires que j’ai pu pour la première fois me masturber à 32 ans et j’avais trouvé cela génial. J’ai adoré cette sensation. Merci d’être là pour des femmes comme moi , coincée. J’espère que un jour j’aurai aussi l’orgasme dont on parle tant. merci pour tt

  13. J’adore me masturber, j’ai même écrit une confession sur mon rituel quotidien, il m’arrive de le faire plusieurs fois dans une même journée

  14. collants affirme: octobre 17, 2011 at 9:33

    j adore me masturber quand je porte des collants ou des bas de soie pendant l orgasme j aime me lécher les doigts de ce doux nectar le gout et l odeur qu il dégage m excite

  15. collants affirme: octobre 17, 2011 at 9:38

    je voudrai jouir comme une femme fontaine pouvez vous me donner un conseil ou une technique?

  16. collants affirme: octobre 17, 2011 at 12:16

    je me masturbe souvent lorsque j enfile des collants ultra doux très fins je suis très exitée donc je commence a mouillée mon string qui rend mon collant humide alors j enlève mon collant et je commence a le lécher car l odeur et le gout de ce nectar me rend folle je me met a me carresser le clitoris puis j introduis mes doigts dans mon vagin d ou j en retire ce nectar que je lèche abondament jusqu a obtenir un orgasme après j ai honte d avoir jouie suis-je normale ou attirer par des rapport entre filles une réponse m aiderai pour la suite de mes ébats bisous a+

  17. vous permettez aux spécialistes en la matière de commenter. je ne sais plus qui disait; si vous criez <bougre de con> dans la rue, tout le monde de retourne. certaines gens devant leur miroir sont persuadés de réfléchir ,alors que c’est le contraire.

  18. Amyitis affirme: septembre 14, 2013 at 4:48

    bonsoir .. je me suis jamais masturbée de ma vie , j ai une sexualité très riche.. mais a vous lire … c est normal de ne jamais se mastrubé ??merci !

  19. portos015 affirme: août 4, 2016 at 7:31

    oui bravo tout comme les hommes il n’y a pas de honte et il est meme normal qu’une femme se masturbe .
    Jouissez des plaisirs de la vie mesdames .
    Chapeau ma jolie encore une fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *