Le Mur à Orgasmes habille le concert Sexe, Rock et Littérature

L'orgasme c'est...
11 Juin 2015

Du lien se tisse dans la salle, lorsque le mur s’habille de post-it colorés, recueil de pensées sur l’Orgasme que les clients viennent coller sur le panneau !

Un préliminaire en somme, un temps que j’ai plaisir à animer pour la 1ère partie du nouveau show hot de Libido Rock boosté à la dopamine et à la testostérone de la divine Julia Palombes entourée de son trio de musiciens. La couleur est annoncée pour ce concert qui met en scène le désir et déshabille la morale ! »
Ses titres de chansons sont à son image : engagés, jouissifs, expressifs, sensuels, joueurs – « J’aime mon vagin », « Faire l’amour », « Femme panthère », « Si j’étais un garçon », « Epouse-moi », autant d’hymnes à la jouissance, au corps, à la relation à soi et aux autres.

Julia Palombes

Julia Palombes

Chaque troisième vendredi du mois, jusqu’à la rentrée de septembre, Le Gibus Café à Paris accueille « La nuit de cette demoiselle » au son des mots dits nus et du Mur à Orgasmes et de plein de surprises pour enrichir son intimité… et vibrer entre les oreilles … mais pas que !

21H – C’est en 1ère partie que l’auteure Octavie Delvaux publiée à La Musardine, malicieusement nue, à l’instar des new-yorkaises « Girls Naked Reading », nous lit un texte délicieusement érotique et coquinement mis en scène.
Accompagnées de deux comédiennes, ces lectrices nous glissent des mots si crus mais si joliment dits que l’ouïe s’en délecte voire en rougit quand la vue se réjouit…

Entretemps, du lien se tisse dans la salle, lorsque le mur s’habille de post-it colorés, recueil de pensées sur l’Orgasme que les clients viennent coller sur le panneau.
Un temps que j’ai plaisir à animer…

22H – La Palombe fait son Show, hot, enflammé, engagé sex-y, sans jamais être vulgaire ! Danseuse classique et contemporaine avant d’être chanteuse, elle fait son apparition perchée sur ses talons vertigineux, escarpins flamboyants ou cuissardes provocantes de la Maison Ernest, costumes parfois cousus à même son corps – quelques sequins suffisent à habiller son déhanché magnifique – perruques flamboyantes, accessoires tirés de 50 Nuances de Grey; ils pourraient l’être de Piment Rose !…
Elle danse, elle chante et joue avec son public qui « le lui rend bien » !
« Baisons, baisons, baisons ! », clame-t-elle. La température monte… Il fera chaud sous / sur / sans la couette ce soir…

Gibus Café, 124 rue St Maur, Paris 11ème – 3ème vendredi du mois
Entrée : comptez entre 6€ (ce vendredi 29 mai) et 10€

Au plaisir de vous y rencontrer

Share

Nathalie Giraud Sexotherapeute
Nathalie Giraud Sexotherapeute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *