Le Point G en photo

10 Sep 2008

Simple non ? Bon, j’ai quand même été chercher dans la broussaille du rebroussement. Outre le fait de retourner sur ses pas, en terme de géométrie, on y trouve courbe, telle l’inflexion d’une courbe qui revient sur elle-même.

Point de rebroussement, ou, simplement, rebroussement, point d’une courbe à partir duquel les deux parties de la courbe sont situées du même côté de la normale en ce point. Le rebroussement est de première espèce, si ces parties de la courbe sont situées de part et d’autre de la tangente en ce point. Il est de deuxième espèce si les deux parties de la courbe sont du même côté de la tangente.

En sexologie, si la définition est + claire, le débat fait encore rage sur son existence.
Quant à moi, cela ne fait AUCUN doute! O délicieuses sensations…
Le point G ou point de Gräfenberg (le Dr qui lui a donné son nom en 1950) est une zone située sur la paroi antérieure du vagin (à 4-5 cm de la vulve, environ 2 doigts au dessus de l’entrée du vagin).
Une zone, plutôt qu’un point, car elle est grande comme un pièce de 2 €uros qui gonfle quand elle est stimulée avec un doigt, un sextoy, ou la verge, en particulier si la femme est assise sur l’homme ou en position de levrette (derrière la femme lors de la relation sexuelle).

Chez certaines femmes, sa stimulation directe peut provoquer une éjaculation qui se produit lors de l’orgasme (phénomène des femmes fontaines).

Pour plus, beaucoup plus d’infos, plongez-vous donc dans l’excellent Traité des orgasmes du Dr Gérard Leleu, 18 euros ou encore courrez acheter le petit précis d’Ovidie, Osez le Point G, à 8 euros cela vaut largement la peine de le chercher :-))

Share

Nathalie Giraud Sexotherapeute
Nathalie Giraud Sexotherapeute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *