Piment Rose fête la musique …

11 Juin 2009

Je sais, nous aurions pu parler de la fête des mères ou bien de celle des pères. Oui … Mais non ! Nous avons choisi de célébrer juin autrement.

Alors seule ou en couple, faites de la musique, jouez et vibrez à l’unis-son !

Et avec une réduction de 30% sur tout ce qui est sexe à piles, c’est le moment de se faire plaisir ….

Share

Nathalie Giraud Sexotherapeute
Nathalie Giraud Sexotherapeute

commentaires

  1. Owen affirme: juin 12, 2009 at 9:00

    Enfin, quelque chose de « hot » au sein de ce temps estival qui cette fois n’est pas trop généreux en ce qui concerne la chaleur et le bon humeur. Cette entreprise est décidément capable de faire coup double,)

  2. Blue Pepper affirme: juin 13, 2009 at 7:32

    Nathalie, je crois qu’un petit papier sur le sexe et la musique ce serait pas de refus…Ne serait-ce que pour parler de ce pianiste de Jazz des années 1900, Ferdinand Joseph Lamothe (sic) , plus connu sous le nom de "Jelly Roll" Morton…Rien que le prénom est évocateur …

    S’il est une musique où le sexe est présent c’est bien le Jazz…Ceux qui ont eu la chance d’entendre le regretté saxophoniste Dexter Gordon, en 1969, à la Maison de la Radio à Paris, chanter un blues terriblement "chaud", pourraient en témoigner…

    D’ailleurs si mes souvenirs sont bons la très chaste Ortf avait coupé le blues au montage…
    Mais sexe et musique ont toujours été très proche de Chopin à Jaegger en passant par Gainsbarre..
    Tiens ça me donne une idée : je vais ressortir mon saxe…un Selmer 1973
    Eh oui Blue Pepper adore utiliser les instruments à vent
    Musicalement votre

  3. Edmond affirme: juin 13, 2009 at 12:43

    Bonjour,
    N’oublions pas Etienne de Guesh Patti, Tutti Frutti, Satisfaction, Les sucettes, Toi toi mon toit, et Banana split..
    Mais il est vrai que le jazz a un lien plus qu’étroit avec le quartier "des plaisirs" de la Nouvelle Orléans, Storyville…
    Bonne fête de la musique et de tous les sens…jouons Andante, Allegro, Presto et Fortissimo pour le bouquet final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *