Sexe et handicap: l’Aneros peut-il redonner du plaisir?

Sexe et handicap: l’Aneros peut-il redonner du plaisir?
02 Juil 2012

Cela fait maintenant plusieurs années que je suis active dans le domaine de la sexualité et du handicap, sujet doublement tabou.

Alors quand Nplx, l’auteur du blog « Nouveaux Plaisirs » m’a contacté afin de répondre plus explicitement, en tant que sexothérapeute, à une question d’un de ses lecteurs sur le retour au plaisir et le Handicap, j’ai tout de suite accepté. Comme il l’écrit sur son blog « nous partageons cette passion du partage et de l’information du plus grand nombre sur des sujets souvent trop tabous ». Testeur de sextoys, il est aussi l’auteur du très complet Traité sur les Aneros qui vient compléter notre site sur le plaisir masculin.
Esthète, amoureux de la femme, son blog esthétique et informatif est « une zone d’expression et de liberté autours de la sexualité et des pratiques sexuelles en tout genre« .

Et voilà pour la QUESTION de son lecteur:

« Merci de bien vouloir vous intéresser aux questions liées au sexe et au handicap.

Pour mon cas, suite à un accident de moto il y a 10 ans, j’ai eu les vertèbres D8 & D9 fracturées ce qui a entrainé une paraplégie spastique.
J’ai conservé la sensibilité superficiel du nombril aux pieds (je ressens très bien le touché ; mais pas la douleur, le chaud et le froid) j’ai conservé également la capacité de ressentir et à évacuer selles et urines naturellement. Par contre, je n’arrive pas contracter mes sphincters.
Je n’ai pratiquement plus d’érections et je n’arrive plus à éjaculer, le viagra est très efficace (mais très cher).
Les dernières fois où j’ai fait l’amour, je recommençais à ressentir de très bonnes sensations malheureusement pour moi on s’est séparé quelques mois après l’accident. Je n’ai pas refait ma vie depuis.
Depuis deux ans à peu près, ma libido est revenue et j’ai de très forte envie de faire l’amour. C’est une très forte tension que je n’arrive pas à évacuer c’est pourquoi je recherche un moyen pour avoir un orgasme (même léger je ne recherche pas l’orgasme XXL).
Je suis tombé par hasard sur un article qui parlait des Aneros puis sur votre site. Je voulais savoir par rapport à mon état s’il y avait un risque à utiliser ce masseur prostatique (même si j’ai une appréhension).
Merci encore.

Et Voilà pour MA REPONSE à sa question:

Merci pour cette question liée au sexe et au handicap.
Elle est à la fois universelle – handicap ou pas – pour ce qui est de la libido ou énergie sexuelle, pulsion de vie et d’envie et particulière car vous avez un ressenti et contrôle qui est limité.

1. L’énergie est sans limite, elle n’a pas de barrière.
Dans le meilleur des cas, elle circule librement même au delà du corps physique. En revanche, elle peut se bloquer, « stagner » à différents endroits du corps, souvent par manque de sexualité satisfaisante, de respiration et de mouvements, ce qui provoque tension et frustration.
Un souffle plus ample, profond, de l’abdomen peut aider à faire passer les noeuds.
Prendre un rendez vous pour un massage est aussi un bon moyen pour se libérer des tensions.

2. L’orgasme masculin peut être dissocié de l’érection et de l’éjaculation, spécialement dans la jouissance prostatique.

3. L’Aneros est tout à fait recommandé dans votre cas même avec le contrôle des sphincters limité.
Ce dispositif pour stimuler la prostate reste en place tout seul, sans l’aide des mains. Il permet aussi de masser le point d’accupressure entre l’anus et les testicules.
En revanche, je vous conseille d’utiliser deux anneaux péniens vibrants en même temps que l’Aneros : le 1er ajusté sur la verge pour la stimuler et le 2ème placé sur l’Aneros contre le sacrum pour accentuer les sensations. Vous pouvez aussi utiliser un petit stimulateur tel le R80 pour le poser le plus près de l’anus de façon à ce que les vibration se propagent le long du sextoy vers la prostate.
Si vous aviez l’habitude d’une sexualité anale avant votre accident, vous pouvez utiliser l’Aneros Vice qui intègre une capsule vibrante mais dont le diamètre est beaucoup plus large par rapport au MGX ou au Helix.

Comme vous avez aussi indiqué que vous avez conservé une sensibilité superficielle, la pratique de la masturbation pour rester connecté à votre sexe et à ses sensations me semble être une voie à explorer afin de développer le maximum de ressentis pour vous préparer à une prochaine rencontre amoureuse.

Pour varier les sensations, vous pouvez tout à fait utiliser un sextoy adapté à cet usage tel le masturbateur Fleshlight. De plus associé à l’Aneros, il amplifie le plaisir.

Dans votre cas, il n’y a pas de contre-indication à utiliser un stimulateur prostatique.
L’Aneros est le seul dispositif patenté médical qui a fait l’objet d’étude clinique pour soigner les hommes présentant des symptômes du bas appareil urinaire, tel l’hypertrophie bénigne de la prostate ou hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) – plus communément appelé adénome prostatique – ou encore la prostatite chronique ou syndrome douloureux pelvien chronique (SDPC).

Patience, persévérance, douceur, respiration, intériorisation à l’écoute de vos micros sensations sont les meilleurs atouts pour apprivoiser ce dispositif.

Nathalie Giraud,
Sexothérapeute

Share

Nathalie Giraud Sexotherapeute
Nathalie Giraud Sexotherapeute

commentaires

  1. BRAVO POUR CE PAVE DANS LA MARRE

  2. Merci Christian!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *