Témoignage féminin : les sextoys de mon mari ont sauvé mon couple ! (partie 3/3)

Témoignage féminin : les sextoys de mon mari ont sauvé mon couple ! (partie 3/3)
11 Août 2018

Suite et fin du témoignage de la femme d’Indiana Joy en réponse au récit de son mari  sur le vécu de leur profond déséquilibre sexuel. Ils se sont rencontrés il y a 23 ans et ont découvert une nouvelle façon de vivre leur intimité. Le couple a trouvé dans la communication, les jeux érotiques et les sextoys, une façon de se retrouver à la fois ludique et respectueuse de leur choix et rythme individuel.

Pour lire la Partie 1 : Libido endormie rencontre désir sexuel et la Partie 2 : Libido endormie vs mon désir d’enfant

La parole à IJH pour la fin de son témoignage.

La thérapie de couple pour retrouver du désir sexuel

Il m’aimait, me connaissait et s’il percevait ma gêne jamais il n’insistait, il me respectait toujours dans mes peu ou pas d’envies de sexualité partagée.

tableau noir feedbackSentant que je me « forçais » il ne prenait pas de plaisir ou alors mécaniquement, s’en voulant et ne souhaitant pas que j’agisse contre mon gré.

Ne trouvant pas la solution malgré le dialogue et le respect mutuel nous ne savions plus comment faire…

Nous avons essayé la thérapie de couple qui tenta de me permettre de m’ouvrir davantage.

Par exemple : me caresser moi-même, dire à Indiana ce dont j’avais envie qu’il me fasse. Mais il s’avéra que je n’éprouvais pas plus d’appétit sexuel. Le désir de l’acte ou l’envie de préliminaires n’était pas au RDV mais la tendresse et le jeu oui, une fois que le sujet de la pénétration était écarté !

Nous nous entendions déjà très bien sur tous les plans : intellectuellement, mode éducatif, sorties, valeurs morales … Sauf sexuellement.

Nous passions des nuits à discuter ouvertement, nous le vivions tous les deux mal.

Absence de libido : cause de culpabilité

papier de divorceJe culpabilisais de mon absence de libido et Indiana était frustré à en devenir irritable. Nous nous sentions dans l’impasse : thérapie de couple testée, dialogue perpétuellement ouvert dans notre couple mais toujours pas de solution.

Nous parlions divorce, nous nous aimions mais nous avions un déséquilibre profond dans notre sexualité de couple qui nous faisait tous les deux souffrir.

Nous nous aimions, aussi, nos sorties et entente restaient à l’identique pourtant il nous manquait cette harmonie sexuelle.

Ne voyant pas de solutions, me forcer n’en étant pas une,  je lui ai même proposé de lui rendre sa liberté, non pas qu’il soit en prison mais pour lui permettre de retrouver une femme avec laquelle il aurait une harmonie intellectuelle ET sensuelle.

Mon homme et ses sextoys, une boite à outils particulière

Indy est un homme droit, entier, il tente de sortir de « sa manche » ce qu’il espérait être un joker qui rétablirait la balance….

Un soir, il était un peu long à venir se coucher. Il semblait gêné que je l’ai vu un peu bizarre autour de son sac à dos.

plug anal jeux sculptureJe me suis approchée pour voir ce qu’il cherchait ou cachait, il finit par me montrer un sex-toy … anal.

N’étant déjà pas à l’aise avec le sexe, cette découverte me choqua. Je l’ai alors interrogé sur ce que c’était et comprenant après l’avoir sorti du sac que c’était un jouet anal, je lui ai demandé si finalement il aimait les hommes ou s’il était bi.

Il m’avoua la vérité : si la solution ne venait ni de moi ni de lui, un accessoire érotique pourrait peut-être combler sa libido et faire en sorte que l’enjeu d’une relation sexuelle qui me pesait trop, quand nous allions au lit, s’allège.

Après m’avoir expliqué qu’il ne désirait ni une autre femme ni un autre homme (j’ai vu un plug anal, quand même !) que sa volonté était uniquement de rééquilibrer le désir dans notre couple, cela m’a rassurée, mais je suis restée circonspecte et interrogative.

Sextoys au masculin pour la porte de son derrière

Il me révéla le pot aux roses de son jouet.  Plus jeune, une ex lui avait mis un doigt et il avait aimé qu’elle luiplug anal fasse; moi-même dans nos rares ébats, je lui avais caressé les fesses et c’est vrai qu’il avait apprécié.

Il m’avoua qu’il avait acquis ce que j’appellerais plus tard le « cheval à bascule » acheté dans une boutique « Passage du désir » et déjà testé, avec selon lui, une réussite dans sa recherche du plaisir. Il m’avait dit que cela lui avait déjà permis de diminuer une grande partie de sa frustration et que d’une certaine façon, cela augmentait encore le désir qu’il avait pour moi… mais cette fois-ci sans frustration de sa part.

Jour après jour, je devais bien avouer que la « plug anal thérapie » était thérapeutique pour notre couple ! Celle-ci était de plus associée au dialogue régulier qu’il me disait avoir avec Nathalie Giraud Desforges, la fondatrice de Piment Rose, pour trouver une solution pour notre couple et accepter lui-même qu’il pouvait aimer une sexualité anale. Bref je voyais bien que cela ne faisait pas de lui ni un gay ni un bi.

Libérée du désir de l’autre, je peux jouer et jouir de son désir

Indiana a toujours été curieux. Au cours des dernières années, il a enrichi sa collection de jouets plus ou moins à mon insu mais toujours avec une certaine complicité.Piment Rose sextoys

Il a, par exemple, un autre jouet intime qui est en métal, sachant qu’il peut le porter à différents moments de la journée ou de la nuit. De manière espiègle, je l’avertis que potentiellement dans notre sortie en magasin, il risque de sonner et lui suggère de porter un autre jouet en silicone (s’il veut vraiment en porter un).

Au lit aussi quand il en porte je me suis habituée à le voir remuer pour se donner du plaisir tout en frottant son plug contre mon sexe, je le sens et je l’entends jouir pour ma plus grande satisfaction. Cela m’excite aussi un peu et me donne du plaisir intellectuel et amoureux de le voir heureux et en plénitude.

deux doigts croisés pour se parlerIl n’y a plus d’enjeux, nous sommes détendus,  je suis plus câline qu’avant l’arrivée des sex-toys dans notre vie. Plus jamais depuis qu’il a commencé à en porter il y a environ deux ans nous n’avons parlé de divorce.

Indiana Joy avait fait un pari sur notre amour, nous l’avons remporté. L’équilibre et l’harmonie sont présents comme jamais dans notre couple.

Je sais qu’il continue à échanger avec Nathalie qui est sexologue, cela me rassure et j’ai déjà lu plusieurs des témoignages de mon mari sur son blog. Mieux nous connaitre, nous apprécier, nous révéler, nous faire confiance, c’est ça aussi.

Share

Nathalie Giraud Sexotherapeute
Nathalie Giraud Sexotherapeute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *